Accueil » Postes à combler en Estrie » Conseillère ou conseiller en développement professionnel/Sherbrooke

Conseillère ou conseiller en développement professionnel/Sherbrooke

Date de début : 28 juin 2022
Taux horaire suggéré : entre 51 595 $ et 88 764 $
Nombre d'heures : Remplacement temporaire à temps complet, 35 heures par semaine.

Conseillère ou conseiller en développement professionnel

Informations générales

Vous avez une expérience pertinente dans le réseau de la santé et une bonne connaissance de ses enjeux?

 

Vous avez une formation en sciences de la santé (Sciences infirmières, kinésiologie, ressources humaines, sciences de la santé) ainsi que de l’expérience en coaching et développement des affaires?

 

Joignez l’équipe de notre Service des stages et du développement professionnel (SSDP), qui est un carrefour entre les employeurs, nos étudiantes et étudiants ainsi que nos facultés. L’équipe d’une cinquantaine de personnes gère des programmes de toutes les facultés, offerts en régime coopératif. Grâce à elle, plus de 5000 stages et environ 15 000 entrevues sont réalisés chaque année.

 

Sous la responsabilité de la directrice adjointe de section, la conseillère ou le conseiller, dans le cadre du régime coopératif d’enseignement (alternance de sessions d’études et de stages de travail), accompagne l’étudiante et l’étudiant dans les différentes facettes de son parcours vers l’emploi. Elle ou il accompagne les étudiantes et étudiants pour la réalisation de leurs stages et leur transition vers le marché du travail. Elle ou il devra être à l’aise de conseiller la clientèle émergente et internationale.

Responsabilités générales

Fournir une assistance professionnelle aux étudiantes et étudiants et aux employeurs dans le développement, l’organisation, le déroulement et l’évaluation des stages en milieu de travail.

Responsabilités spécifiques

1. Accompagner les étudiantes et étudiants dans la définition de leurs objectifs de carrière et dans le choix de stages de travail appropriés à l’aide d’entrevues individuelles.

2. Contribuer à l’identification des besoins de la clientèle.

3. Au besoin, mettre en application des programmes et des activités d’accueil, d’intégration et de soutien pour les étudiantes et les étudiants et en assurer la réalisation et l’évaluation.

4. Soutenir les étudiantes et les étudiants internationaux ainsi que la clientèle émergente dans leurs démarches administratives et leur intégration.

5. Visiter les étudiantes et étudiants en stages afin de juger de la pertinence de ces derniers et du rendement des stagiaires et, le cas échéant, de régler les problèmes qui peuvent surgir entre les employeurs et les stagiaires.

6. Organiser et animer des rencontres sur la préparation aux stages ainsi que sur les diverses activités de planification de la carrière et de recherche d’emploi pour les étudiantes et étudiants.

7. Lire et corriger les plans de développement individuel (PDI) et les rapports de stage rédigés par les étudiantes et étudiants et porter un jugement sur l’expérience professionnelle et humaine acquise par chaque stagiaire.

8. Participer à des rencontres d’information et d’échanges avec les représentantes et représentants des milieux économiques et socioculturels.

9. Entretenir des relations suivies avec les employeurs dans le but d’obtenir ou de maintenir leur participation au système coopératif.

10. Offrir aux employeurs le soutien nécessaire à leurs activités de recrutement de stagiaires.

11. Recueillir diverses informations auprès des employeurs et en informer les personnes concernées.

12. Au besoin, en lien avec les facultés, appuyer les travaux de comités.

13. Être en charge de la création, au besoin, de la mise à jour et de l’exploitation des banques de données nécessaires à la gestion des dossiers étudiants et assurer la coordination des procédures nécessaires au bon fonctionnement des systèmes de gestion qui y sont reliés.

14. Au besoin, établir et maintenir des liens harmonieux avec les associations étudiantes, les informer, les animer et les conseiller dans la réalisation de projets pertinents aux affaires étudiantes.

15. Assumer toute autre tâche que pourrait lui confier sa direction.

À titre d’information

La conseillère ou le conseiller aura a se déplacer régulièrement au campus principal (aux 2 semaines).

Qualifications requises

  • Détenir un baccalauréat en sciences infirmières ou sciences de la santé (biologie, biochimie, chimie, microbiologie, pharmacologie) ou ressources humaines ou dans une discipline jugée pertinente.
  • Posséder au moins 3 années d’expérience pratique dans le réseau de la santé à titre de professionnelle ou professionnel oeuvrant dans son domaine d’études, en développement des affaires et en coaching ou mentorat.

Exigences requises

  • Démontrer des habiletés à établir des partenariats stratégiques et maintenir des relations d’affaires durables.
  • Démontrer une connaissance suffisante des défis associés au marché du travail actuel.
  • Démontrer des aptitudes et compétences d’animation, de formation et de coaching.
  • Posséder une excellente connaissance de la langue française parlée et écrite.
  • Posséder une bonne connaissance de la langue anglaise parlée et écrite.
  • Être disponible à se déplacer régulièrement plusieurs jours consécutifs.
  • Posséder une connaissance des principaux outils informatiques.
  • Posséder une connaissance des différents réseaux sociaux.
  • Connaître le milieu des affaires québécois.

Conditions de travail

 

Corps d’emploi : Coordonnatrice, coordonnateur de stages

 

Échelle de traitement : No 2 (14 échelons répartis entre 51 595 $ et 88 764 $)

 

La convention collective étant en processus de renouvellement, l’échelle salariale mentionnée à l’affichage est celle au 1er avril 2020. L’échelle sera ajustée une fois le processus complété.

 

Remplacement temporaire à temps complet, 35 heures par semaine.

 

Durée de l’emploi : 2 ans, avec possibilité de prolongation.

 

L’Université offre un programme de télétravail à raison d’une à trois journées par semaine; la participation étant sur une base volontaire.