Accueil » Postes à combler en Estrie » Technicienne ou technicien juridique-contentieux

Technicienne ou technicien juridique-contentieux

Date de début : 10 mai 2021
Taux horaire suggéré : Entre 40 277 $ et 65 584 $/an
Nombre d'heures : 33 h 45/ semaine

TECHNICIENNE OU TECHNICIEN JURIDIQUE –CONTENTIEUX

 

LA FONCTION

Au sein de l’équipe du contentieux du Service des affaires juridiques, vous serez appelé à effectuer de la recherche législative, réglementaire, jurisprudentielle, doctrinale ou autres; à analyser des documents de nature juridique et à préparer des dossiers.

Vous aurez à préparer également des projets d’opinion juridique dans tous les domaines du droit et élaborer des procédures judiciaires, des lettres et des documents juridiques selon les directives des avocats.

Enfin, vous serez responsable d’assurer le suivi des étapes judiciaires, réglementaires ou administratives des dossiers et de fournir des renseignements concernant vos dossiers.

 

PROFIL RECHERCHE

  • Vous détenez un diplôme d’études collégiales (DEC) en techniques juridiques ou un baccalauréat (BAC) en droit et possédez deux années d’expérience pertinente reliée au domaine de l’emploi.
  • Vous possédez d’excellentes capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction et détenez de bonnes habiletés en communication verbale.
  • Vous êtes reconnu pour votre souci du détail, votre rigueur, votre autonomie, votre jugement ainsi que votre sens de l’organisation.
  • Vous êtes familier avec l’utilisation des logiciels de la suite Office 365 et les outils informatiques utilisés dans le domaine juridique.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Pour ce mandat d’une durée d’un an, l’échelle de rémunération (en cours de révision) se situe entre 40 277 $ et 65 584 $ selon un horaire de 33 h 45.

 

POSTULER

L’institution publique souscrit aux principes d’égalité en emploi et invite les femmes, les autochtones, les membres des minorités visibles, des minorités ethniques et les personnes handicapées à soumettre leur candidature.

L’évaluation comparative des études émise par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration est exigée pour les diplômes obtenus hors du Québec